En vrac #1

Quelques inspirations :

J’ai commencé à vouloir écrire quand j’ai réalisé que j’allais passer 10 semaines seule chez moi, à me prendre la tête et à me poser des questions. Je ne crois pas avoir une écriture fluide et intuitive. J’ai besoin de réfléchir plusieurs fois à des phrases.

J’ai trainé pas mal sur internet depuis. Et je voulais vous recommander les quatre blogs de Maman que je lis le plus souvent :

  • MarjolieMaman : Les aventures de Kouin Aman, Fleur de Sel et Petite Gavotte me font sourire et Marjolaine est au top sur les conseils inspirants.
  • Les Chroniques d’une maman débordée : J’ai l’impression d’être moins seule en me disant que je vais devoir courir partout.
  • Merci pour le Chocolat : C’est chouette aussi de suivre aussi les aventures de cette maman. J’aime bien lire ses conseils.
  • Marie de MamansTestent.

C’est en lisant le blog de Merci pour le Chocolat que j’ai eu envie de m’inspirer d’un de ses articles. Dans celui-ci, elle fait un projet d’une photo par jour pendant un an, qu’elle a ensuite monté en film. Je trouve l’idée super chouette.

Comme je  ne peux pas vous faire une #PhotoADay pour l’année 2014, vu que cette dernière est déjà bien avancée, j’ai décidé de faire un mini film pour la première année de Kalenji. J’espère que j’arriverais à m’y tenir.


 Ma tête à l’envers :

J’ai l’impression d’être devenue une autre personne, une mutante. De la meuf sympa et joyeuse je suis devenue la future mère. Et j’avoue je passe mon temps à flipper.

Il reste deux mois encore avant l’arrivée de Kalenji dans nos vies. Tout le monde passe son temps à me dire que ça va être un sacré bouleversement de nos vies. Je n’en doute pas. Et pourtant, j’ai peur que ce bouleversement soit plus profond qu’on pourrait le croire.

J’ai peur de ne jamais retrouver ma vie d’avant et de regretter mes choix. Bien sur, je suis ravie de devenir mère mais en même temps je me sens coupable, j’ai l’impression de ne pas savoir si je vais y arriver.

Ces deux derniers mois vont je crois être les pires pour ma petite tête. D’abord parce que l’accouchement en tant que tel devient réél. La date se rapproche à grand pas et cela devient concret. Et puis les cours de préparation à l’accouchement me permettent de toucher la réalité de la chose. Je suis une chochotte, j’ai trés vite mal et je déteste la douleur et en plus, je déteste les piqures. Je commence donc à imaginer l’accouchement, les douleurs, la péridurale … et je ne fais pas la fière.

Je crois que l’on se fait une montagne de tout ça juste avant et que sur le coup on est tellement ravie de mettre au monde son bébé qu’on en oublie tout le reste. J’espère que ce sera mon cas.

Pour l’instant, il n’a pas de chambre, la maison est toujours en travaux (je vous en parlerai bientôt) mais je ne suis pas encore trop stressée 🙂

Malgré ça, j’ai hâte que ce petit bébé arrive. J’ai hâte de savoir qu’il va bien, qu’il nous ressemble et qu’on peut partager du temps avec lui. Je ne me sens pas toujours prête, j’ai des doutes sur ma capacité à être une bonne mère, mais j’ai enfin envie d’y être que ça devienne concret et qu’on se teste enfin, en tant que parents.

Publicités