6 mois. Déjà ?!

Et voilà, tu as déjà 6 mois.
Mon Minimoyz, mon tout petit, mon déjà grand.

Quand je te vois, je suis fière de ce que tu deviens. Tu grandis, tu pousses pour te retourner, tu commences à t’assoir, tu nous parles, tu babilles !
Et puis tu manges petit crapaud : tu dévores les compotes, tu a rechigné pour les légumes mais ça vient petit à petit.
Tu grandis, tu observes tout, tu rigoles quand ton papa te fais des bisoux dans le cou.
Tu aimes ton mobile musical, tu tapes des pieds et des mains quand tu es content 🙂

IMG_2481

Quand tu es né, j’étais pleine de doutes. Est ce que j’allais être capable de te donner de l’amour? Est ce que j’allais savoir m’y prendre avec un tout petit ? Tu venais tout bouleverser et j’avais peur.

Aujourd’hui, 6 mois plus tard, je t’aime si fort. Alors oui, j’aime aussi sortir avec mes copines, boire des coups, glander devant la télé.
Mais quand je te quitte trop longtemps je suis tellement ravie de te retrouver à nouveau.
J’aime quand tu souris le matin quand on vient te chercher, j’aime quand tu nous tend tes tous petits bras potelés.
Je continue de m’inquiéter pour toi. Je me demande ce qui se passe quand tu pleures et que je ne sais pas trouver la raison.
Désormais je sais comment te rassurer, j’aime quand tu te blottis dans mon cou parce que tu es si fatigué ou que tu as peur . Je sais ce que je peux te murmurer à l’oreille pour que tu ailles mieux.
On chante la poule rousse et déjà tes yeux se tournent vers moi.
Tu fais partie de ma vie : sans toi mon bonheur n’est plus complet. Je me surprends à être parfois Gaga 🙂

Je ne pensais pas que l’aventure de la maternité allait me transformer autant.
Mes angoisses sont désormais tournées vers toi. Je me demande comment t’apprendre à être un petit garçon heureux.
Je suis responsable d’une partie de ton bonheur, ce n’est pas simple.

Tu as 6 mois, mon tout petit, mon déjà grand.
Ça passe extrêmement vite et pourtant j’ai hâte de ces 6 prochains mois!